Découvrez les images en couleurs du Télescope Spatial James Webb de la NASA

Spread the love

Du jamais vu ! Des images qui dévoilent l’univers infrarouge avec des détails insaisissables jusqu’à présent et une précision à couper le souffle. 

Le télescope spatial James Webb, « C’est donc notre machine à remonter le temps », selon John Mather

L’attente est enfin finie. Comme prévu, la NASA a officiellement publié ce mardi 12 juillet 2022, les premières images de l’univers invisible du télescope Webb lors d’une émission télévision en direct, depuis le Goddard Space Flight Center de la NASA à Greenbelt, Maryland. Ces images font suite à celle que le président des Etats-Unis, Joe Biden, a dévoilée hier lors d’un briefing spécial à la Maison Blanche

Cette première image était une portion du ciel dénommée SMACS 0723 qui montrait un amas massif de galaxies situé à 4,6 milliards d’années-lumière. Selon la NASA, il s’agit l’image infrarouge la plus profonde et la plus nette de l’univers lointain à ce jour. Les quatre images que l’agence a diffusées aujourd’hui sont : 

  • La Nébuleuse de la Carène, qui dévoile les premières phases rapides de la formation d’étoiles qui étaient auparavant cachées. C’est l’une des plus brillantes et des plus grandes nébuleuses du ciel. Le Webb peut voir les étoiles nouvellement formées et étudier le gaz et la poussière qui les ont formées.
  • La Nébuleuse de l’anneau austral, un nuage de gaz en expansion qui entoure une étoile mourante, se trouve à environ 2 000 années-lumière. 
  • Le quintette de Stephan, un groupe compact de galaxies, situé dans la constellation de Pégase. Avec le télescope Webb, les scientifiques pourront observer la manière dont les galaxies en interaction déclenchent la formation d’étoiles les unes chez les autres et dont le gaz de ces galaxies est perturbé.
  • Le spectre d’une exoplanète géante gazeuse appelée WASP-96 b.

« Que s’est-il passé après le Big Bang ? Comment les galaxies ont-elles grandi ? Comment les premiers trous noirs ont-ils grandi ? Que s’est-il passé de là à ici ? C’est donc notre machine à remonter le temps », a déclaré John Mather, scientifique principal du projet Webb au Goddard Space Flight Center de la NASA à Greenbelt. 

« Les équipements fonctionnent parfaitement, et la nature est d’une beauté surprenante. Félicitations et merci à nos équipes mondiales qui ont rendu cela possible », a-t-il ajouté.

La NASA a déclaré que cette présentation des premières images du télescope spatial James Webb ‘marque le début des opérations scientifiques de Webb, au cours desquelles les astronomes du monde entier auront la possibilité d’observer tout ce qui se trouve dans notre système solaire ou dans l’univers primitif à l’aide des quatre instruments de Webb’.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.