SpaceX Starlink et T-Mobile s’associent pour éliminer les zones mortes de communication mobile

Spread the love

Le « service satellite à cellulaire » sera disponible « partout sur le continent américain, à Hawaï, dans certaines parties de l’Alaska, à Porto Rico et dans les eaux territoriales ».

Coverage Above and Beyond : un nouveau service mobile basé sur les satellites Starlink de deuxième génération et la bande passante de T-Mobile

Lors d’un événement organisé par le PDG de T-Mobile Mike Sievert et Elon Musk et diffusé en direct le 26 août 2022, les deux chefs d’entreprise ont annoncé un nouveau partenariat entre les deux sociétés T-Mobile et SpaceX Starlink. L’objectif est de mettre fin aux zones mortes de communication mobile, et ce, en associant la constellation de satellites révolutionnaire de SpaceX au réseau sans fil de pointe de T-Mobile.

D’après M. Sievert, la société T-Mobile consacrera une « tranche de son spectre PCS à bande moyenne » à l’intégration des satellites Starlink de SpaceX qui seront lancés l’année prochaine. Le projet de collaboration entre les entreprises est intitulé ‘’Coverage Above and Beyond’’. Selon le communiqué de presse de T-Mobile, la société prévoit de s’appuyer sur Starlink, la constellation de satellites de SpaceX en orbite terrestre basse, et sur le réseau sans fil de T-Mobile, pour fournir une couverture presque complète dans la plupart des endroits des États-Unis, même dans les endroits les plus reculés qui étaient auparavant inaccessibles aux signaux cellulaires traditionnels.

Il faut noter que Starlink a été conçu pour fournir un accès Internet haut débit dans des endroits éloignés du monde, dont la société mère SpaceX a déjà lancé plus de 2 700 satellites pour soutenir ce réseau. La nouvelle génération de satellites annoncée pour 2023 pourra se connecter directement aux téléphones, afin de permettre aux utilisateurs d’envoyer des SMS, de passer des appels et, potentiellement, de diffuser des vidéos, même en l’absence d’antenne cellulaire à proximité. 

En effet, ces satellites Starlink de deuxième génération pourront diffuser des services en utilisant une partie du spectre PCS à bande moyenne de T-Mobile, a expliqué Elon Musk. Dans un post sur Twitter, il a rajouté que « la connectivité sera de 2 à 4 Mégabits par zone cellulaire, ce qui permettra d’envoyer des SMS et de passer des appels vocaux, mais pas de fournir une large bande passante ».

« S’il n’y a pas trop de monde dans la zone cellulaire, vous pouvez même potentiellement avoir un peu de vidéo », a déclaré Musk dans les locaux de SpaceX à Boca Chica, au Texas

Selon, Mike Sievert, PDG de T-Mobile : « Plus qu’une simple alliance révolutionnaire, cela représente deux innovateurs de l’industrie qui remettent en question les anciennes façons de faire les choses pour créer quelque chose d’entièrement nouveau qui connectera davantage les clients et effraiera les concurrents”.

Ainsi, pour l’expansion de la couverture au-dessus et au-delà à l’échelle mondiale avec le projet “Coverage Above and Beyond’’, Elon Musk et Mike Sievert invitent les opérateurs du monde entier à collaborer pour une connectivité véritablement mondiale. Par ailleurs, T-Mobile s’est engagé à offrir une itinérance réciproque aux fournisseurs qui travaillent avec lui pour concrétiser cette vision.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.