Spotify rachète Kinzen pour renforcer les mesures de sécurité de sa plateforme

Spread the love

Les deux entreprises sont partenaires depuis deux ans dans le cadre l’amélioration de la stratégie de sécurité de la plateforme Spotify.  

L’acquisition de Kinzen permettra à Spotify de mieux comprendre le phénomène des abus et à identifier les menaces émergentes sur la plateforme

Spotify a annoncé dans un article publié sur son blog qu’il vient de racheter la startup Kinzen, avec laquelle il collabore depuis 2020. Cet investissement l’aidera, d’après l’entreprise suédoise de streaming musical, à offrir plus efficacement une expérience sûre et agréable sur sa plateforme dans le monde entier. 

« Nous avons depuis longtemps un partenariat fructueux et collaboratif avec Kinzen et son équipe exceptionnelle. Désormais, en travaillant ensemble, nous serons en mesure d’améliorer encore notre capacité à détecter et à traiter les contenus préjudiciables, et surtout, d’une manière qui tient mieux compte du contexte local », a déclaré Dustee Jenkins, responsable mondial des affaires publiques de Spotify.

À LIRE AUSSI  Google I/O 2022 : les écouteurs Pixel Buds Pro arrivent en juillet 2022 avec une longue autonomie 

En effet, Kinzen est une société basée à Dublin, en Irlande, spécialisée dans le développement de technologie d’apprentissage automatique pour renforcer la capacité des experts en ligne à analyser les contenus et signaler les déclarations potentiellement nuisibles.

D’après Spotify, la technologie de Kinzen est « particulièrement adaptée au podcasting et aux formats audios, ce qui rend sa valeur pour Spotify évidente et sans équivoque ». 

Avec le nombre de, Spotify est sans doute confronté Quant à Kizen, la société soutient que sa technologie est tout à fait en mesure d’analyser les contenus audios dans plusieurs langues. Son équipe est constituée des experts tels que des universitaires, des journalistes locaux de premier plan, des orateurs publics et des commentateurs des médias.

Face au nombre fichiers audio dans des centaines de langues et de dialectes qui sont ajoutés chaque jour à la plateforme, Spotify est sans doute confronté à des difficultés dans l’analyse du contenu audio. Plus précisément dans l’évaluation efficace de la nuance et l’intention des contenus.

« La combinaison d’outils et de connaissances d’experts est la force unique de Kinzen que nous considérons comme essentielle pour identifier les tendances émergentes en matière d’abus sur les marchés et modérer les contenus potentiellement dangereux à grande échelle », a déclaré Sarah Hoyle, responsable de la confidentialité et de la sécurité chez Spotify. 

À LIRE AUSSI  Les meilleurs écouteurs sans fil à acheter en ce moment

L’acquisition constitue également une nouvelle étape importante pour Spotify dans sa démarche vers une plateforme plus sécurisée et efficace. En juin dernier, l’entreprise a mis en place Spotify Safety Advisory Council, son premier conseil de sécurité. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *