Hyundai Ioniq 5 : production américaine, crédit d’impôt et recharge

Spread the love

La première Hyundai électrique fabriquée aux États-Unis, l’Ioniq 5, est prête à recevoir le crédit d’impôt fédéral.

Hyundai a annoncé que son SUV électrique Ioniq 5 sera le premier modèle à sortir de sa nouvelle usine de fabrication en Géorgie cet automne. Fait important, le PDG de l’entreprise a déclaré que la version américaine de l’Ioniq 5 devrait être admissible au crédit d’impôt fédéral complet de 7 500 $ pour les véhicules électriques, ce qui n’est pas le cas du modèle fabriqué en Corée du Sud (sauf en cas de faille de location).

Production et batteries

La production de l’Ioniq 5 dans l’usine de Géorgie débutera en octobre. Cependant, la fabrication des batteries n’y commencera qu’environ un an plus tard. D’ici là, Hyundai s’approvisionnera en batteries auprès d’une usine hongroise exploitée par SK On, son partenaire pour la production de batteries.

Recharge

Un point d’interrogation demeure concernant la norme de recharge que les premiers véhicules utiliseront. Hyundai a précédemment annoncé que ses voitures auraient accès au réseau de Superchargeurs Tesla au quatrième trimestre 2024 et qu’à partir de cette même période, tous ses véhicules électriques « nouveaux ou mis à jour » seraient équipés de ports de recharge NACS (norme nord-américaine de recharge).

À LIRE AUSSI  Google licencie plus de 13 000 employés en 2023 et 2024

Cependant, comme le trimestre s’étend d’octobre à décembre, il est possible que certains Ioniq 5 fabriqués aux États-Unis sortent de l’usine avec des ports CCS. Hyundai n’a pas encore confirmé si les premiers modèles américains seront équipés de ports NACS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *