Katalin Karikó et Drew Weissman remportent le prix Nobel de médecine pour leurs travaux sur l’ARNm

Spread the love

Stockholm, Suède – 2 octobre 2023 – Les scientifiques américains Katalin Karikó et Drew Weissman ont été récompensés du prix Nobel de physiologie ou médecine 2023 pour leurs recherches sur l’acide ribonucléique messager (ARNm). Leurs travaux ont permis le développement de vaccins efficaces contre le covid-19, qui ont contribué à sauver des millions de vies dans le monde entier.

Prix Nobel pour les vaccins à ARNm

Karikó et Weissman ont commencé à travailler sur l’ARNm dans les années 1990. Ils ont découvert qu’en modifiant l’ARNm, ils pouvaient le rendre moins susceptible d’être attaqué par le système immunitaire. Cette découverte a ouvert la voie au développement de vaccins à ARNm, qui sont capables de provoquer une réponse immunitaire forte et durable.

Les vaccins à ARNm sont utilisés pour traiter une variété de maladies, notamment le covid-19, la grippe, le VIH et le cancer. Ils sont particulièrement prometteurs pour le traitement des maladies infectieuses, car ils peuvent être rapidement et facilement développés.

Karikó est née en Hongrie et a obtenu son doctorat en biochimie de l’Université de Szeged en 1985. Elle a ensuite déménagé aux États-Unis pour poursuivre ses recherches. Weissman est né aux États-Unis et a obtenu son doctorat en immunologie de l’Université de Princeton en 1993.

« C’est un honneur incroyable », a déclaré Karikó dans une déclaration. « Je suis heureuse que notre travail ait eu un impact positif sur le monde. »

« C’est un moment très spécial », a déclaré Weissman. « Je suis reconnaissant à Katalin pour son partenariat et son engagement envers notre recherche. »

Le prix Nobel de médecine est décerné chaque année par la Fondation Nobel de Stockholm. Il est considéré comme l’une des plus hautes distinctions dans le domaine de la médecine.

Impact du prix Nobel

Le prix Nobel de Karikó et Weissman est une reconnaissance importante de leurs contributions à la science. Il est également susceptible d’avoir un impact significatif sur le développement de nouveaux traitements et vaccins.

Les vaccins à ARNm ont le potentiel de révolutionner la médecine. Ils pourraient être utilisés pour traiter une variété de maladies, y compris celles qui sont actuellement difficiles à traiter, comme le cancer et les maladies infectieuses.

Le prix Nobel de Karikó et Weissman est une étape importante dans la réalisation de ce potentiel. Il est un encouragement pour les scientifiques qui travaillent sur l’ARNm et une promesse pour les patients qui souffrent de maladies graves.

Source : The Verge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *