StableStudio, le dernier engagement de Stability AI en faveur de l’IA open source

Spread the love

Stability AI a annoncé StableStudio, une nouvelle variante open source de son application web DreamStudio AI de conversion de texte en image.

Stability AI va publier une version open source de DreamStudio, une interface commerciale pour le modèle de génération d’images de l’entreprise, Stable Diffusion. Dans un communiqué de presse publié mercredi, Stability AI a déclaré que cette nouvelle version, appelée StableStudio, « marque un nouveau chapitre » pour la plateforme et servira de vitrine à l’engagement de l’entreprise envers le développement open source.

Les avantages de la mise à disposition en open source de DreamStudio

La création d’une version open source de DreamStudio présente des avantages pour Stability AI. Elle permet aux développeurs de la communauté d’améliorer et d’expérimenter l’interface, avec la possibilité pour l’entreprise de récolter les bénéfices de ces améliorations. Stability AI met l’accent sur la construction de la communauté dans son communiqué de presse, soulignant comment « en permettant le développement local en premier lieu et en expérimentant un nouveau système de plug-ins, nous avons fait de notre mieux pour rendre les choses extensibles pour les développeurs externes ».

Stability AI a déjà mis en avant son approche open source pour susciter l’intérêt pour ses produits. Diverses versions de Stable Diffusion sont disponibles en téléchargement gratuit depuis la sortie publique du modèle en août 2022. Le mois dernier, l’entreprise a également publié une suite de modèles de langage open source appelée StableLM. Emad Mostaque, fondateur et PDG de Stability AI, s’est exprimé ouvertement sur l’importance de rendre les outils d’IA open source afin d’accroître la confiance du public, affirmant lors d’un appel Zoom avec la presse le mois dernier que « les modèles ouverts seront essentiels pour les données privées ».

À LIRE AUSSI  Le dépôt de bilan de Bird met en évidence les défis de la micromobilité partagée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *