Conflit Ukraine – Russie : le premier navire de céréales du Programme Alimentaire Mondiale quitte l’Ukraine, se dirige vers l’Afrique

Spread the love

Cette expédition renforcera ainsi les efforts pour acheminer des vivres aux personnes menacées par la famine.

« La cargaison de 23 000 tonnes de céréales de blé sera acheminée vers la région de la Corne de l’Afrique où la menace de famine plane sur cette région frappée par la sécheresse », PMA

Le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) des Nations unies a annoncé ce mardi 18 août que la première cargaison maritime de blé ukrainien destinée aux opérations humanitaires a quitté aujourd’hui le port ukrainien de Yuzhny (Pivdennyi). « Il s’agit d’une nouvelle étape importante dans les efforts déployés pour faire sortir les céréales ukrainiennes du pays touché par le conflit, les remettre sur les marchés mondiaux et les acheminer vers les pays les plus touchés par la crise alimentaire mondiale », a expliqué le PAM. 

Il est question de 23 000 tonnes de blé seront livrées dans les pays de la Corne de l’Afrique tels que Somalie, Éthiopie, Kenya, Soudan, Erythrée et Soudan du Sud où la menace de famine plane sur cette région frappée par la sécheresse. La crise en Ukraine suivie de l’arrêt presque complet des céréales et des denrées alimentaires ukrainiennes sur le marché mondial a particulièrement rendu la vie encore plus difficile aux familles de ces pays qui luttent déjà contre la faim croissante. 

« La réouverture des ports de la mer Noire est la chose la plus importante que nous puissions faire actuellement pour aider les personnes souffrant de la faim dans le monde. Il faudra plus que des navires de céréales quittant l’Ukraine pour mettre fin à la faim dans le monde, mais avec le retour des céréales ukrainiennes sur les marchés mondiaux, nous avons une chance d’empêcher cette crise alimentaire mondiale de s’aggraver encore », a déclaré le directeur exécutif du PAM, David Beasley.

D’après le communique du Programme Alimentaire Mondiale, cette exportation de blé est le fruit d’une collaboration étroite entre le secteur privé et le secteur public. Ainsi, le Bureau d’aide humanitaire de l’USAID a apporté sa contribution. Sans oublier, celles e la fondation de Howard G. Buffett, ancien ambassadeur itinérant et supporter de longue date du PAM, et de la Minderoo Foundation, l’organisation philanthropique australienne d’Andrew et Nicola Forrest.

« Nous nous trouvons actuellement sur le quai où le navire ‘Brave Commander’ est en train d’être chargé. C’est le premier navire qui est arrivé dans les ports d’Odessa dans le cadre du Programme alimentaire mondial. Une fois chargé, le navire se rendra en Afrique, et l’Éthiopie est le dernier pays où la cargaison de 23 000 tonnes de blé sera livrée » a déclaré Oleksandr Kubrakov, ministre ukrainien des infrastructures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.