Guerre en Ukraine : L’ONU exige un cessez-le-feu immédiat

Spread the love

Après les attaques de la capitale ukrainienne Kiev, la Russie s’en est désormais prise à la ville Kharkiv. Plusieurs bombardements déjà enregistrés au cours de cette guerre en Ukraine. Face aux dégâts de l’invasion russe qui s’intensifie, le conseil de sécurité de l’ONU a tenu une assemblée et décidé des sanctions contre la Russie à travers le vote d’une nouvelle résolution.

L’ONU ordonne à la Russie de retirer ses forces militaires du territoire ukrainien

Les membres de l’organisation ont décidé de faire bloc face la situation qui prévaut en Ukraine. Chaque jour, l’opération militaire russe sur le territoire ukrainien progresse et les velléités d’occupation de toute l’Ukraine semblent de plus en plus s’avérer.

Les sanctions, qu’elles soient d’ordre politique, économique ou diplomatique, pleuvent de partout pour tenter de faire reculer la Russie et la pousser vers un isolement sans précédent. Au cours de l’assemblée tenue ce mercredi 2 mars 2022, les membres de l’Organisation des Nations Unies ont, par le biais de la résolution intitulée Agression contre l’Ukraine, exigé de la Russie et de son chef un arrêt systématique des combats.

En effet, le texte demande à Moscou « de retirer immédiatement, complètement et sans condition toutes ses forces militaires d’Ukraine, ainsi qu’une condamnation de la décision de la Russie d’accentuer la mise en alerte de ses forces nucléaires ».

Cette résolution adoptée à l’unanimité, marque un tournant décisif dans l’existence des Nations Unies, car jamais de mémoire d’homme, une telle posture n’a été observée au niveau des états membres face à une crise.

Cependant, notons que toutes les voix n’ont pas convergé dans le même sens pour arrêter cette guerre en Ukraine. Certains des 193 pays membres sont allés contre cette résolution. La Russie, la Biélorussie, la Corée du Nord, l’Érythrée et la Syrie s’y sont opposées. La chine et 35 autres ont opté pour l’abstention. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.