Conflit Russie-Ukraine : de nouveaux pourparlers annoncés

Spread the love

Les actions se multiplient en vue du dégel de la crise qui oppose la Russie à l’Ukraine. La position ultra catégorique au départ des deux parties à ne pas dialoguer, commence à donner lieu à de minces espoirs. Une sortie de crise peut être envisagée au regard des rapprochements de ces derniers jours.

Une éventuelle rencontre annoncée ce jour entre les délégations russes et ukrainiennes

À la suite des deux premières rencontres qui ont malheureusement accouché d’une petite souris, les deux parties s’ouvrent encore des occasions pour discuter. Aux premières tentatives, les échanges entre les deux pays avaient donné lieu à des contestations de la part des Ukrainiens.

Les deux parties belligérantes se donnent à nouveau rendez-vous pour échanger. L’annonce a été faite par Mykhailo Podoliak, un représentant de la délégation ukrainienne via twitter. « Troisième round des négociations. Début à 16 h, heure de Kiev », a-t-il écrit.

Ces nouveaux pourparlers prévus pour ce lundi 7 mars pourraient également se tenir sur le sol bélarusse comme les premiers. Notons que pour ces derniers, la proposition de ce lieu avait fait objet de refus avant d’être acceptée par les Ukrainiens.

Les informations font état de la présence des représentants ukrainiens qui seraient déjà arrivés sur place. Ce qui est redouté est la présence effective de la délégation russe. À cette heure aucune information de confirmation de ces pourparlers n’a été faite par les Russes. On pourrait donc assister à un boycott de la part de la partie russe.

La médiation turque évoquée

Au cas où la rencontre de ce jour ne tiendrait pas, une autre est envisagée. En effet, la Turquie a décidé de se mêler à la situation entre la Russie et l’Ukraine et tentera de résoudre celle-ci par la voie diplomatique

La possibilité d’une assise entre les représentants des diplomaties russe, ukrainienne et turque est donc évoquée pour les jours à venir. Plus précisément le jeudi 10 mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.