Un juge fédéral bloque la loi californienne sur la protection des données des mineurs en ligne

Spread the love

Un juge fédéral a bloqué une loi californienne qui exigeait des protections spéciales des données pour les utilisateurs mineurs en ligne. La juge Beth Freeman a accordé une injonction préliminaire au groupe industriel technologique NetChoice, affirmant que la loi viole probablement le premier amendement.

Loi californienne sur les données des mineurs invalidée

La loi, connue sous le nom de California Age-Appropriate Design Code Act (CAADCA), visait à développer les lois existantes qui régissent la manière dont les sites peuvent collecter des données sur les enfants. Mais le juge Freeman s’est opposé à plusieurs de ses dispositions, affirmant qu’elles cibleraient illégalement le discours juridique.

« Bien que l’objectif déclaré de la loi – protéger les enfants lorsqu’ils sont en ligne – soit clairement important, NetChoice a montré qu’il est susceptible de réussir sur le fond de son argument selon lequel les dispositions de la CAADCA destinées à atteindre cet objectif ne sont pas constitutionnelles », a écrit Freeman.

La décision conteste l’obligation pour les sites d’estimer l’âge des visiteurs afin de détecter les utilisateurs mineurs. Cette disposition vise apparemment à réduire la quantité de données collectées sur les jeunes utilisateurs, mais Freeman note qu’elle pourrait impliquer des technologies invasives telles que des scans de visage ou l’analyse d’informations biométriques, ce qui obligerait ironiquement les utilisateurs à fournir davantage d’informations personnelles.

À LIRE AUSSI  Tesla et Hilton s'associent pour installer 20 000 bornes de recharge pour véhicules électriques

La loi offre aux sites une alternative consistant à faire en sorte que la collecte de données pour tous les utilisateurs respecte les normes applicables aux mineurs, mais Freeman a estimé que cela refroidirait également le discours juridique, car une partie de l’objectif de la loi est d’éviter la publicité ciblée qui montrerait un contenu répréhensible aux enfants.

« Les protections des données et de la vie privée destinées à protéger les enfants des contenus préjudiciables, si elles sont appliquées aux adultes, protégeront également les adultes de ce même contenu », a conclu Freeman.

Cette décision est la dernière d’une série de réglementations Internet au niveau de l’État à être bloquées pendant qu’un procès à leur encontre est en cours. En août, un autre tribunal a bloqué une loi exigeant la vérification de l’âge pour la pornographie en ligne, affirmant qu’elle exigerait également une collecte de données invasive et limiterait l’accès des adultes à des discours protégés par la Constitution. Une loi de l’Arkansas restreignant l’accès des utilisateurs mineurs aux médias sociaux a été bloquée le même jour.

La Cour suprême est intervenue pour bloquer une interdiction imposée par le Texas à une grande partie de la modération en ligne, déclenchant ainsi une bataille qui pourrait déterminer le degré de contrôle que les États exercent sur Internet. L’administration Biden a exhorté la Cour suprême à annuler les dispositions fondamentales de cette loi et d’une loi similaire en Floride le mois dernier.

À LIRE AUSSI  Amazon augmente les tarifs de son abonnement Prime au Canada

Quelques points clés de la décision:

  • Le juge Freeman a accordé une injonction préliminaire à NetChoice, affirmant que la CAADCA viole probablement le premier amendement.
  • La décision conteste l’obligation pour les sites d’estimer l’âge des visiteurs afin de détecter les utilisateurs mineurs.
  • La décision estime que la loi refroidirait également le discours juridique, car une partie de l’objectif de la loi est d’éviter la publicité ciblée qui montrerait un contenu répréhensible aux enfants.
  • Cette décision est la dernière d’une série de réglementations Internet au niveau de l’État à être bloquées pendant qu’un procès à leur encontre est en cours.

Source : The Verge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *