Meta déploie une nouvelle mise à jour de sa politique de confidentialité et ses conditions d’utilisation

Spread the love

Anciennement appelé politique de données, Meta vient de réécrire sa politique de confidentialité afin qu’elle soit facilement comprise par ses utilisateurs et qu’elle reflète les derniers produits de la société.

Meta dit qu’il ne collectera pas les données des utilisateurs « de nouvelle manière ». Que faut-il comprendre ? 

Dans un article publié sur son blog, Meta a officiellement annoncé que la société avait décidé de réécrire ses conditions d’utilisation et sa politique de confidentialité – autrefois connue sous le nom de ‘politique de données’ -. Selon la société, l’objectif de cette mise à jour est de faciliter la compréhension à ses utilisateurs et de leur permettre de mieux apprendre sur la façon dont leurs données sont utilisées et partagées avec des tiers. 

« Bien que le texte semble différent à de nombreux endroits, Meta ne collecte, n’utilise ni ne partage vos données d’une nouvelle manière sur la base de cette mise à jour de la politique et nous ne vendons toujours pas vos informations », a ajouté Michel Protti, responsable de la confidentialité, Produit. S’agit-il d’une affirmation pour rassurer ses utilisateurs ? 

« Après avoir lu la nouvelle politique et l’avoir comparée à l’ancienne, cela semble tenir la route, pour le meilleur et pour le pire », rapporte The Verge. Cependant, face à cette analyse de The Verge, John Davisson, le conseiller principal de l’Electronic Privacy Information Center, a commenté que « le problème est que Facebook canalise déjà les données des utilisateurs à l’échelle industrielle dans un vaste écosystème de publicité ciblée ». Il qualifie donc ‘irréaliste’ de penser que les utilisateurs parviendraient à comprendre ce qu’ils acceptent dans ‘un accord de 9 000 mots comprenant des dizaines de menus imbriqués couvrant différents paramètres et scénarios’.

Meta précise que cette mise à jour de sa politique de confidentialité couvre Facebook, Instagram, Messenger, ainsi que d’autres produits de la société. Elle ne prend pas en compte les produits de Meta tels que WhatsApp, Workplace, Free Basics, Messenger Kids. Exceptés également ceux dont le fonctionnement ne nécessite pas un compte Facebook et qui ont leurs propres politiques de confidentialité.

Cette mise à jour devrait entrer en vigueur le 26 juillet, et « les utilisateurs n’ont pas besoin d’agir sur cette notification à cette date pour continuer à utiliser nos produits ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.