Elon Musk annonce qu’il suspend temporairement son accord de rachat de Twitter

Spread the love

Sa décision de suspendre temporairement son accord de rachat de Twitter intervient après le rapport sur les spams et les faux comptes qui a indiqué que ceux-ci constituaient moins de 5 % des utilisateurs de la plateforme de Twitter. 

Elon Musk précise qu’il reste toujours engagé dans son projet d’acquisition de Twitter

Alors qu’il a récemment présenté ses objectifs et projets pour quadrupler les revenus de la société et le nombre d’utilisateurs de la plateforme, Elon Musk a annoncé, plus tôt ce vendredi 13 mai, qu’il met une pause à son accord de 44 milliards pour le rachat de Twitter. La nouvelle a été partagée par le PDG de Tesla lui-même dans un post sur Twitter

« L’accord avec Twitter est temporairement suspendu dans l’attente de détails permettant d’établir que les spams/faux comptes représentent effectivement moins de 5 % des utilisateurs », a-t-il écrit dans son post.

Elon Musk a joint à son tweet un article publié par Reuters lundi 02 mai. Dans cette publication, le site média rapportait le bilan de Twitter relatif au taux de spams et faux comptes sur la plateforme. 

« Twitter Inc (TWTR.N) a estimé dans un rapport déposé lundi que les faux comptes ou les comptes de spam représentaient moins de 5% de ses utilisateurs actifs quotidiens à valeur (monétisables) au cours du premier trimestre », peut-on y lire. 

Elon Musk semble ne pas vouloir se fier à ce premier bilan, puisque dans un passé récent, Twitter a révélé des problèmes de calcul dans ses bilans. En effet, il y a quelques semaines, la société a déclaré dans un rapport sur ses résultats, qu’elle avait surestimé le nombre de ses utilisateurs quotidiens pendant trois années consécutives.  Et ce, en raison d’une erreur technique. La société avait donc compté certains comptes comme actifs, alors qu’ils appartenaient à un seul utilisateur. 

Ainsi, Elon Musk est dans l’attente d’avoir des informations satisfaisantes sur le bilan de Twitter à propos du taux de faux comptes et spams. Celles-ci pourraient-elles influencer sa décision de rachat de Twitter ? Peut-être que non si l’on s’en tient à son tweet suivant : « Toujours engagé dans l’acquisition ».

Pendant ce temps, l’actuel PDG de Twitter, Parag Agrawal, continue de diriger la société et d’instaurer des changements jugés utiles à son développement. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.