Facebook poursuit ses hostilités avec Apple et Google

Spread the love

Dans l’objetif de mettre en lumière la domination des applications préinstallées par les géants Apple et Google sur les systèmes d’exploitation iOS et Android, le réseau social Facebook a lancé une étude. 

Une attaque de Facebook contre les applications préinstallées sur iOS et Android

Poursuivant ses hostilités contre Apple, Google se voit aussi indexé à ce jour par Facebook. La raison avancée est la domination des applications préinstallées par leurs systèmes d’exploitation respectifs. 

L’étude de Comscore

Pour avoir gain de cause et apporter davantage de crédits à ses accusations, le célèbre réseau social a commandé une étude de Comscore sur la popularité des applications sur iOS et Android.

Dans les cas d’usages, cette étude ne prend en compte que les applications installées par l’utilisateur. Mais celle commandée ici à la particularité de prendre aussi en compte les applications préinstallées. 

L’objectif fixé est la mise en lumière de <<l’impact des applications préinstallées sur l’écosystème concurrentiel des applications » déclare un représentant de Facebook.

Les résultats de l’étude de Comscore

Les résultats de cette étude montrent que dans le Top 20 des applications sur iOS aux États-Unis, 75 % des applications étaient d’Apple. Quant à Android, 60 % des applications du Top 20 étaient de Google.

Cette étude commandée par Facebook entache grandement la popularité d’Apple et lui est hautement préjudiciable. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.