Google, Facebook et Twitter accusés de censure par Donald Trump

Spread the love

Donald Trump porte plainte contre les géants du Web. Cette action collective vise les entreprises et leurs dirigeants.

Donald Trump banni des réseaux sociaux 

Banni depuis Janvier 2021 de la plupart des célèbres réseaux sociaux tels Facebook; Instagram ou encore Twitter, Donald semble ne pas avoir dit son dernier mot. 

En effet, cette décision de bannissement est survenu suite au discours tenu par Donald Trump sur ces plateformes poussant à l’occupation anarchique du Congrès. 

Une poursuite judiciaire lancée contre les géants du web

L’ancien président des Etats-Unis est resté en retrait depuis la perte des élections. En effet, il était discret sur le sujet de son bannissement. Beaucoup ont donc pensé que l’ex président des États-Unis avait fait le deuil de cette affaire. 

Mais celui-ci s’est prononcé ce mercredi depuis son club de golf dans le New Jersey. Selon ses propos, il aurait lancé « une action collective majeure en justice contre les géants de la tech comprenant Facebook, Google et Twitter, ainsi que leurs patrons Mark Zuckerberg, Sundar Pichai et Jack Dorsey. »

Il précise par ailleurs que <<ces trois dirigeants « mettent en œuvre une censure illégale, inconstitutionnelle. Nous demandons au tribunal fédéral du district sud de la Floride d’ordonner l’arrêt immédiat de la censure illégale et honteuse de la part des groupes de réseaux sociaux visant les Américains ». 

Après l’échec du lancement de sa propre plateforme sociale, Donald Trump chercherait un moyen de rebondir et de se venger de ses principaux concurrents si son idée voit le jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.