Twitter annonce une mesure de « pilule empoisonnée » pour empêcher Elon Musk de racheter la société

Spread the love

Avec ce régime de droits des actionnaires, Parag Agrawal et les autres actionnaires semblent avoir trouvé la bonne tactique pour ‘briser le rêve’ de Elon Musk, celle de racheter et privatiser Twitter.

« Le conseil d’administration a adopté le régime de droits à la suite d’une proposition non sollicitée et non contraignante d’acquisition de Twitter », Twitter

Twitter a partagé un communiqué il y a quelques heures intitulé «Twitter adopte un plan de droits des actionnaires à durée limitée, permettant à tous les actionnaires de réaliser la pleine valeur de la société ». Il fallait bien s’y attendre. Twitter a décidé de réagir par rapport à la proposition du principal actuel actionnaire, Elon Musk, de racheter l’entreprise.

En effet, il s’agit d’une mesure communément appelée « pilule empoisonnée » qui se relève un blocage à la prise de contrôle hostile d’une entreprise. Twitter a donné quelques détails de l’impact de cette décision comme suit :

« Le plan de droits est destiné à permettre à tous les actionnaires de réaliser la pleine valeur de leur investissement dans Twitter. Le Régime des droits réduira la probabilité qu’une entité, une personne ou un groupe prenne le contrôle de Twitter par le biais d’une accumulation sur le marché libre sans payer à tous les actionnaires une prime de contrôle appropriée ou sans laisser au Conseil d’administration suffisamment de temps pour prendre des décisions éclairées et prendre des mesures dans le meilleur intérêt des actionnaires ».

Cependant, la société a précisé que cela « n’empêche pas le Conseil d’administration de s’engager avec des parties ou d’accepter une proposition d’acquisition si le Conseil d’administration estime que c’est dans le meilleur intérêt de Twitter et de ses actionnaires ».

Twitter déposera prochainement un formulaire 8-K auprès la Securities and Exchange Commission des États-Unis avec plus de détails sur cette décision. La société précise que ce régime des droits adopté expirera le 14 avril 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.