Twitter aurait licencié du personnel chargé de la modération du contenu mondial

Spread the love

Il s’agirait d’au moins une douzaine d’autres postes supprimées le vendredi soir dans les bureaux de Dublin et de Singapour.

Analuisa Dominguez, directrice principale de la politique des revenus de Twitter, serait sur la liste des licenciés

Twitter, dirigé par son nouveau propriétaire Elon Musk, a procédé de nouveau au licenciement de plusieurs postes au sein de l’équipe chargée de la confidentialité et de la sécurité de la plateforme. Celle-ci s’occupe notamment de la modération des contenus diffusés sur le réseau au niveau mondial. Les licenciements ont aussi touché l’unité chargée de la lutte contre les discours de haine et du harcèlement.

La nouvelle a été rapportée par l’équipe de Bloomberg dans un bulletin d’information publié le samedi 07 janvier. « Au moins une douzaine d’autres coupes ont été effectuées vendredi soir dans les bureaux de Dublin et de Singapour », indique l’article.

A ce propos, il s’avère que Nur Azhar Bin Ayob, responsable de la protection de l’intégrité du site pour la région Asie-Pacifique de Twitter, a été licencié. On retrouve également sur la liste Analuisa Dominguez, directrice principale de la politique des revenus de Twitter. Ce n’est pas tout ! En effet, il s’avère que l’équipe chargée de la politique de désinformation du réseau social, des appels mondiaux et des médias d’État a été supprimée.

Il faut noter que quelques semaines après le rachat de Twitter par Elon Musk, l’entreprise a procédé à un licenciement massif au sein de l’entreprise le vendredi 04 novembre. La moitié des 7 500 employés de la société avait été limogée.

À LIRE AUSSI  5 PC incroyables à acheter pendant ce Black Friday

Plus tard, les licenciements indiqués par Bloomberg ont été confirmés par Ella Irwin, responsable de la confidentialité et de la sécurité chez Twitter. « Il était plus logique de consolider les équipes sous un seul chef (au lieu de deux) par exemple », a déclaré Irwin dans une réponse par courriel. Cependant, elle n’a pas mentionné les départements de l’entreprise touchés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *