Les actionnaires de Twitter approuvent le rachat d’Elon Musk pour 44 milliards de dollars

Spread the love

Alors que le PDG de SpaceX tente par tous les moyens d’abandonner son projet de rachat.

Le sort de l’accord de rachat de Twitter par Elon Musk est désormais entre les mains d’un juge du Delaware

Comme annoncé il y a quelques mois, Twitter a tenu aujourd’hui son assemblée de vote des actionnaires à propos de l’offre de rachat de la société de médias sociaux par Elon Musk pour un montant de 44 milliards de dollars. La date limite pour le vote des actionnaires sur la transaction était ce mardi 13 septembre. D’après certaines sources, déjà le lundi, de nombreuses actionnaires avaient voté pour l’acquisition de l’entreprise.

Alors, lors de la réunion de ce jour, Twitter a confirmé que la majorité des actionnaires de la société ont voté pour approuver l’accord. Ceci, bien que le PDG de Tesla ait  décidé en juillet d’interrompre l’accord en évoquant le nombre de faux comptes et spams présents sur la plateforme. Selon ce dernier, Twitter n’a pas déclaré le taux réel de ces bots et aurait violé l’accord de fusion.

Les résultats de ce vote permettent à Twitter de poursuivre une action en justice visant à obliger Musk à conclure l’acquisition. L’équipe d’avocats d’Elon Musk a récemment demandé au tribunal du Delaware de retarder la date du procès entre les deux parties, cependant cette proposition a été rejetée. Ainsi, le procès devrait se tenir le 17 octobre devant la Cour de chancellerie du Delaware.

En dehors des dénonciations de M. Musk, un ancien responsable de la sécurité de Twitter, Peiter Zatko, a déposé une plainte contre la société en juillet, en affirmant que la société n’assure pas une bonne protection des données sensibles des utilisateurs et qu’elle avait menti sur ses problèmes de sécurité. Quant à Twitter, l’entreprise compte bien pousser Elon Musk à conclure l’accord de rachat, car elle considère les plaintes de Musk tel un prétexte pour se retirer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.