Twitter tiendra l’assemblée de vote des actionnaires sur l’offre de Musk en septembre

Spread the love

Elle permettra de déterminer la part de revenu de chaque actionnaire dans l’offre de rachat de la société. 

Vote des actionnaires de Twitter sur l’offre de Musk : Twitter déterminé à vendre la société à Musk ?

Twitter Inc. a annoncé ce mardi qu’il tiendrait une réunion d’actionnaires le 13 septembre pour voter sur l’offre de rachat de 44 milliards de dollars de la société de médias sociaux par le PDG de Tesla, Elon Musk. Ce programme intervient alors que M. Musk a décidé de renoncer à son offre d’achat de la société et qu’il devra affronter Twitter dans un procès juridique, en octobre, à cet effet. 

Au cours de cette assemblée de vote, les actionnaires seront invités à voter sur une proposition visant à approuver la rémunération qui pourrait être versée par Twitter à certains dirigeants dans le cadre du rachat, a déclaré Twitter dans un document. En effet, si l’accord de rachat est conclu, les actionnaires de Twitter auront le droit de recevoir 54,20 dollars en espèces pour chaque action ordinaire qu’ils possèdent, selon l’entreprise. 

Il faut noter qu’en juin, Elon Musk avait évoqué le résultat de ce vote dans la liste des problèmes à résoudre avant que le rachat de Twitter soit conclu.  A ce moment-là, son projet d’acquisition était encore d’actualité. Quand bien même Elon Musk reste déterminée à mettre un terme à la transaction, les raisons qu’il a émises ont été jugées ‘injustifiées’ par la société. Ainsi, si la société décide de tenir cette réunion un mois avant la date du procès, il est clair qu’elle est suffisamment optimiste quant au verdict. 

« L’incertitude persistante porte préjudice à Twitter à chaque heure du jour », avait déclaré William Savitt, un avocat de Twitter, lors de l’audience qui en après que la juge, la chancelière Kathaleen McCormick.

Depuis qu’Elon Musk a publié sa décision de se suspendre l’accord d’acquisition, la valeur des actions de Twitter a considérablement chuté. Une situation qui affecte la société qui déjà en mai, avait été obligée de ralentir la plupart des recrutements et revoir toutes les offres d’emploi existantes afin de réduire les coûts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.