Twitter : Elon Musk évoque les problèmes à résoudre avant que le rachat de Twitter soit conclu

Spread the love

Il en faudrait bien plus qu’une confirmation de la décision d’Elon Musk pour que le contrat de rachat soit finalisé.

Découvrez ces obstacles majeurs qui pourraient empêcher Elon Musk de racheter Twitter 

Au cours de la semaine précédente, Elon Musk, a tenu sa première rencontre avec les employés de Twitter afin de répondre aux interrogations de ces derniers à propos de son projet de rachat de la société. Lors de cette séance, plusieurs points importants, tels que la politique de travail au sein de l’entreprise et les éventuels licenciements, ont été abordés. Les échanges semblaient indiquer que M. Musk compte effectivement poursuivre les démarches pour l’acquisition de Twitter. 

Cependant, lors de son passage dans le Forum économique du Qatar organisé par Bloomberg plus tôt ce mardi 21 mardi juin 2022, le PDG de Tesla a partagé les autres points importants dans le processus de rachat de Twitter. 

1.      Le taux de spam et de faux comptes sur Twitter

Quelques semaines après avoir confirmé que son offre de rachat de Twitter avait enfin été accepté par l’administration de la société, Elon Musk avait décidé de suspendre le processus en raison du taux de spam et de faux comptes sur Twitter. Alors que la société a déclaré que le taux de ceux-ci représente moins de 5 % des utilisateurs actifs de la plateforme, M. Musk a émis des doutes à l’égard de ce rapport. 

En effet, il souhaite connaitre avec exactitude le nombre de comptes authentiques de la plateforme. Une demande qui n’a pas encore été satisfaite jusqu’à ce jour. « Nous attendons toujours une résolution sur cette question, et c’est une question très importante », a déclaré Elon Musk aujourd’hui.

2.      Le financement par la dette

L’autre obstacle majeur à la transaction Twitter concerne le financement. Afin de payer la somme de 44 milliards de dollars requise pour le rachat de la société, Elon Musk avait annoncé qu’il financerait, sur fonds propres, 33,5 milliards de dollars en espèces et le reste, 7,1 milliards de dollars, proviendrait des engagements de financement par actions de la part d’investisseurs, dont Larry Ellison, cofondateur d’Oracle et la bourse de crypto-monnaies Binance.

Elon Musk affirme que « le reste du financement se fera sous forme de prêts bancaires, mais la façon dont cela se déroulera exactement reste incertaine », rapporte CNBC.  

3.      L’approbation des actionnaires

Si Twitter déclare l’effectif exact des utilisateurs actifs de la plateforme et qu’Elon Musk parvient à réunir toute la somme de 44 milliards de dollars, il ne restera plus que l’approbation des actionnaires de la société afin que la transaction de la société soit effective. Ceux-ci – les actionnaires – devraient se prononcer sur l’opération fin juillet ou début août. Le PDG de SpaceX devra donc obtenir suffisamment de votes en sa faveur. 

Ainsi, ces trois obstacles sont « les trois problèmes qui doivent être résolues avant que la transaction ne puisse se conclure », a conclu Elon Musk.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.