SpaceX licencie les employés qui ont écrit une lettre ouverte pour se plaindre du comportement du PDG Elon Musk

Spread the love

Dans la lettre, les employés se sont plaints des sorties du PDG Elon Musk sur les réseaux sociaux qui ne reflètent pas l’image et les valeurs de la société. 

« Nous avons trop de travail critique à accomplir et n’avons pas besoin de ce genre d’activisme excessif », Gwynne Shotwell

Plus tôt dans la journée de ce jeudi 16 juin, les employés de SpaceX ont adressé une lettre ouverte à la société pour exprimer leur mécontentement face aux écrits du PDG de la société, Elon Musk sur les réseaux sociaux. Voici un extrait de la lettre qui a été partagée par The Verge.

« Le comportement d’Elon dans la sphère publique est une source fréquente de distraction et d’embarras pour nous, notamment ces dernières semaines. En tant que PDG et porte-parole le plus en vue, Elon est considéré comme le visage de SpaceX – chaque tweet envoyé par Elon est de facto une déclaration publique de l’entreprise. Il est essentiel de faire comprendre à nos équipes et à notre réserve de talents potentiels que ses messages ne reflètent pas notre travail, notre mission ou nos valeurs.

Les systèmes et la culture actuels de SpaceX ne sont pas à la hauteur de ses valeurs déclarées, car de nombreux employés continuent de faire l’expérience d’une application différente de nos politiques “No Asshole” et“Zero Tolerance” maintes fois répétées. Cela doit changer. Pour commencer, nous proposons les catégories d’actions suivantes, dont nous aimerions discuter en personne avec l’équipe de direction d’ici un mois :

Aborder et condamner publiquement le comportement néfaste d’Elon sur Twitter. SpaceX doit rapidement et explicitement se séparer de la marque personnelle d’Elon ».

Quelques heures plus tard, les employés impliqués dans la rédaction de celle-ci ont été licenciés de SpaceX dans l’après-midi, selon un e-mail envoyé par le président de SpaceX Gwynne Shotwell. Pour ce dernier, cette lettre dénote un activisme excessif.

« La lettre, les sollicitations et le processus général ont mis les employés mal à l’aise, les ont intimidés et intimidés, et/ou les ont mis en colère parce que la lettre les a poussés à signer quelque chose qui ne reflétait pas leurs opinions », a écrit Shotwell dans son e-mail. 

Une réaction de la société qui déçoit malheureusement les employés ayant participé à la rédaction de la lettre. The Verge rapporte que l’un de ces employés – qui a voulu garder l’anonymat – a déclaré que l’e-mail de Shotwell est « dépourvu de sens », car cette lettre était le résultat d’un « mois de travail acharné et de sollicitation de commentaires pour s’assurer d’obtenir le plus contributions possible ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.