Twitter déclare qu’il poursuivra Elon Musk qui tente de rompre leur contrat

Spread the love

Elon Musk après avoir signé un accord de fusion contraignant avec Twitter essaie de se retirer. Twitter lui adresse donc un message qui sonne telle une menace.

« Nous vous verrons au tribunal », message de Twitter à Elon Musk

Après avoir évoqué les obstacles à franchir avant de s’approprier de Twitter, l’homme le plus riche du monde semble vouloir revenir sur sa décision. En effet, Elon Musk a suggéré que Twitter devrait chercher à ressembler à WeChat et à TikTok, deux réseaux très utilisés par les internautes en ce moment. Cependant, il faut rappeler que quand Musk et Twitter ont signé leur accord pour la première fois, chaque partie a accepté de payer des frais de résiliation s’élevant à 1 milliard de dollars dans le cas où l’une ou l’autre tenterait de se retirer pour des raisons spécifiques.

Elon Musk a accepté de payer ce qu’il faut s’il n’est pas en mesure d’obtenir le financement indispensable pour finaliser la prise de contrôle. Twitter quant à lui a accepté aussi de payer les frais s’il trouvait un nouvel acheteur ou si le conseil d’administration demandait aux actionnaires de voter contre l’offre d’Elon. Actuellement, Musk affirme que Twitter a violé les termes de leur accord vu que la société n’a pas accepté ses informations commerciales critiques en ce qui concerne les robots. Il essaie donc de rompre le contrat sans payer les frais de résiliation.

Si vous avez eu à suivre les rebondissements de ce contrat, vous comprendrez les raisons pour lesquelles Twitter envisage de se battre, car peu de temps après que Elon Musk ait déclaré qu’il achèterait Twitter, il est revenu à la charge et a affirmé que Twitter n’était pas ouvert sur le nombre de spam et faux comptes présents sur la plate-forme. A cet effet, Twitter a insisté auprès de lui et du public sur le fait que les robots sont sous contrôle et qu’il avait l’intention de faire tout le nécessaire pour respecter l’accord de fusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.