Elon Musk a décidé que le travail à distance n’était plus acceptable chez Tesla

Spread the love

Le PDG de Tesla a demandé à ses employés de revenir au bureau. Dans le cas contraire, ceux-ci devraient quitter la société.

Les employés de Tesla doivent passer au moins 40 heures au bureau par semaine, d’après Elon Musk.

Le PDG de Tesla a récemment envoyé un mail intitulé « Le travail à distance n’est plus acceptable » à ses employés. En effet, Elon Musk a décidé de mettre un terme au travail à domicile et ordonné à ses employés de Tesla de reprendre le travail présentiel dans les locaux de la société. La nouvelle a été rapportée par Electrek ce 1er juin avec le contenu de ce mail qui se présente comme suit : 

Sujet : Le travail à distance n’est plus acceptable

Toute personne souhaitant travailler à distance doit être présente au bureau pour un minimum (et je dis bien *minimum*) de 40 heures par semaine ou quitter Tesla. C’est moins que ce que nous demandons aux ouvriers d’usine.

S’il existe des employés particulièrement exceptionnels pour lesquels cela est impossible, j’examinerai et approuverai directement ces exceptions.

En outre, le « bureau » doit être un bureau principal de Tesla, et non une succursale éloignée sans rapport avec les fonctions du poste, par exemple être responsable des relations humaines de l’usine de Fremont, mais avoir son bureau dans un autre état.

Merci,

Elon

En effet, en raison de la pandémie du coronavirus, plusieurs entreprises ont été obligées d’adopter des politiques de travail à distance. Et si, après les périodes de confinement et avec la levée de quelques restrictions, certaines entreprises ont mis fin au travail à distance, d’autres, comme Apple, ont adopté une méthode mixte. Ainsi, chez ces dernières, les employés ne viennent au bureau qu’une partie de la semaine. Une méthode que le PDG de Tesla semble avoir décidé d’adopter également. 

Par ailleurs, pour montrer à ses employés que cette nouvelle mesure est irrévocable et très importante pour le bien de Tesla, Elon Musk a envoyé un deuxième mail avec la mention “Pour être très clair” en objet. 

« Plus vous avez de l’ancienneté, plus votre présence doit être visible. C’est la raison pour laquelle j’ai tant vécu dans l’usine – pour que les ouvriers puissent me voir travailler à leurs côtés. Si je n’avais pas fait cela, Tesla aurait fait faillite depuis longtemps », affirme Elon Musk dans son deuxième mail. Les employés de Tesla sont donc tenus, soit d’accepter de passer un minimum de 40 heures au bureau par semaine désormais, soit de démissionner. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.