Netflix a perdu environ 1,3 million d’abonnés aux États-Unis et au Canada au cours du deuxième trimestre 2022

Spread the love

Il s’agit du double de la baisse de 600 000 signalés pour le premier trimestre.

Le nombre d’abonnés Netflix dans le monde a chuté d’un million

Ce mardi 19 juillet, la société de services streaming a partagé son bilan du deuxième trimestre de cette année. Netflix a d’abord commencé son rapport en soulignant que ce deuxième trimestre a été meilleur que prévu en raison de la croissance du nombre d’adhérents, et le taux de change a été moins bon que prévu (renforcement du dollar américain), ce qui s’est traduit par une croissance des revenus de 9 % (13 % en monnaie constante). 

« Le chiffre d’affaires du deuxième trimestre a augmenté de 9 % par rapport à l’année précédente (ou de 13 % si l’on exclut l’effet de change de -339 millions de dollars), grâce à une augmentation de 6 % et de 2 % des adhésions payantes moyennes et des MRA, respectivement », peut-on lire dans le rapport. Cependant, tout n’a pas été entièrement rose au cours de ces trois derniers mois. 

Alors que Netflix avait déclaré avoir perdu beaucoup d’abonnés au cours du premier trimestre 2022, durant ce deuxième trimestre, la société rapporte une baisse de d’un million du nombre total d’abonnés dans le monde, dont 1,28 million rien qu’aux États-Unis et au Canada entre fin mars et fin juin. Ce qui constitue une double perte dans ces pays comparée au premier trimestre où Netflix avait connu une baisse de 600 000 aux États-Unis et au Canada. Netflix déclare maintenant avoir 73,28 millions d’abonnés payants aux États-Unis et au Canada et 220,67 millions dans le monde.

Les moyens de Netflix pour résoudre le problème de baisse des abonnés : abonnement financé par la publicité

Lors de son premier bilan de l’année, la société avait évoqué le partage de mot de passe comme l’une des principales causes de la chute de ses revenus. Dès lors, elle a engagé des solutions pour pallier aux conséquences. A ce propos, Netflix s’est associé à Microsoft pour son plan d’abonnement financé par la publicité. Il s’agit d’un niveau d’abonnement moins couteux pour ceux qui sont prêts à supporter les publicités. Microsoft sera le partenaire technologique et commercial de Netflix afin d’alimenter leur première offre d’abonnement financée par la publicité. D’après Microsoft, les spécialistes du marketing qui se tourneront vers Microsoft pour leurs besoins publicitaires auront accès à l’audience de Netflix et à un inventaire de télévision connectée de qualité. 

Selon le co-PDG de Netflix, Ted Sarandos, cet abonnement financé par la publicité être lancé aujourd’hui avec « la grande majorité » de la bibliothèque de Netflix. Cependant, cette offre ne comprendra pas tout le contenu que vous pouvez actuellement regarder sur le service de streaming. 

« Aujourd’hui, la grande majorité de ce que les gens regardent sur Netflix, nous pouvons l’inclure dans l’offre avec support publicitaire. Il y a des choses qui ne le sont pas – sur lesquelles nous sommes en conversation avec les studios – mais si nous lancions le produit aujourd’hui, les membres du volet publicitaire auraient une excellente expérience. Nous dégagerons une partie du contenu supplémentaire, mais certainement pas la totalité, mais nous ne pensons pas qu’il s’agisse d’une retenue importante pour l’entreprise », a déclaré Ted Sarandos, co-PDG de Netflix. 

« C’est sûrement une bonne chose à avoir. Mais ce n’est pas une nécessité. Comme le dit Ted, nous pouvons lancer aujourd’hui sans droits d’autorisation de contenu supplémentaires. Nous espérons pouvoir les compléter, mais nous serons disciplinés dans nos actions », a déclaré le directeur financier Spencer Neumann.

Il faut s’attendre à voir l’offre d’abonnement financé par la publicité être pleinement déployée en 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.