Google, Apple, Meta et d’autres entreprises réagissent à la décision de la Cour Suprême à propos de l’annulation de l’arrêt Roe v. Wade 

Spread the love

Suite à l’annonce de la décision de la Cour suprême des États-Unis d’annuler Roe v. Wade, plusieurs entreprises ont réagi pour rassurer leur personnel de leurs droits relatifs à leur santé reproductive.

Apple rappelle à ses employés les avantages sociaux de la société, incluant les déplacements à l’étranger pour des soins de santé reproductive

Ce vendredi, la Cour Suprême a officiellement voté l’annulation de l’arrêt Roe v. Wade adopté en 1973. Cette décision vient mettre fin à toute restriction constitutionnelle relative aux lois interdisant les procédures d’avortement. La nouvelle a soulevé de vives réactions chez la population, dont certains se sont rendus devant la Cour pour exprimer leur colère. Plusieurs institutions et entreprises américaines ont également donné leur réponse face à cette décision, afin de rassurer leur personnel. 

Apple, Alphabet, Amazon et Meta ont rappelé à leurs employés leur engagement à soutenir et payer leurs déplacements pour qu’ils puissent se faire avorter s’ils se trouvent dans des États où cela est interdit. 

« Comme nous l’avons déjà dit, nous soutenons les droits de nos employés à prendre leurs propres décisions concernant leur santé reproductive. Depuis plus de dix ans, les avantages sociaux complets d’Apple permettent à nos employés de se déplacer hors de l’État pour recevoir des soins médicaux s’ils ne sont pas disponibles dans leur État d’origine », a déclaré un porte-parole d’Apple à CNBC.

Google s’est aussi prononcé à ce propos

En effet, la directrice des ressources humaines de Google, Fiona Cicconi, a envoyé un e-mail à l’ensemble du personnel de la société pour les informer de la réponse de Google à la décision. Il s’agit d’un rappel et non d’une nouvelle mesure face à la décision d’annulation de Roe v. Wade

« Pour soutenir les Googlers et les personnes à leur charge, notre plan d’avantages sociaux et notre assurance maladie aux États-Unis couvrent les procédures médicales hors de l’État qui ne sont pas disponibles là où un employé vit et travaille. Les Googlers peuvent également demander une relocalisation sans justification et les personnes chargées de superviser ce processus seront au courant de la situation », a-t-elle écrit dans le courriel.

Notez que la décision de la décision 6-3 de la Cour n’interdit pas l’avortement aux Etats-Unis, mais laisse aux gouvernements des États individuels le pouvoir de décider à ce propos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.