Huawei prétend que les sanctions qui lui ont été infligé par les USA seraient à l’origine de la rareté des puces

Spread the love

Liang Hua, un responsable de Huawei affirme au quotidien américain le Figaro que la confiance indéniable au mécanisme d’approvisionnement du monde, a été brisée par les États-Unis. Selon ce haut responsable du groupe chinois, cet état de chose a engendré la pénurie des puces, ce qui a eu un véritable impact négatif sur de nombreux segments du secteur industriel depuis des mois.  

Interviewé récemment par le quotidien le Figaro, une responsable de la firme chinoise Huawei a accusé les États-Unis d’être à la base de la rareté des puces. Il a procédé à certaines clarifications en insinuant surtout que l’élection du nouveau locataire de la maison blanche, n’a pas changé la position des États-Unis à l’encontre de la Chine et en particulier du groupe Huawei. Il a surtout profité de l’occasion pour envoyer une pique à l’endroit des dirigeants américains. D’après ses propos, il faut comprendre que les conséquences des mesures prises par les États-Unis ne se limitent pas seulement au groupe Huawei et vont bien au-delà de cela. 

Il s’agirait non seulement d’une guerre économique mais aussi politique que les USA tentent de livrer à la Chine. Il a particulièrement mis l’accent sur le mot ‘’confiance’’ et a insinué que ces mesures draconiennes ont carrément rompu le rapport de confiance nécessaire à tout approvisionnement du monde au niveau des différents semi-conducteurs. 

Cela revient à dire que ces décisions américaines sont à l’origine de la rareté des puces dont le secteur industriel mondial est le théâtre depuis de nombreux mois. Comme si cela ne suffisait pas, Liang Hua précise que ces différentes sanctions ont créé une désorganisation totale de tout le système dans son ensemble. Les Etats-Unis ne se sont pas prononcé sur ces graves accusations jusque-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.